Bénédictines de Sainte Bathilde

La rencontre du SOB 2015 à saint Benoît sur Loire

mercredi 29 juillet 2015

Du vendredi 12 au dimanche 14 Juin nous nous retrouvions, très nombreux, à l‘Abbaye de saint Benoît sur Loire pour la rencontre des diverses oblatures de France.

Joie du « revoir » pour toutes ses amitiés monastiques qui se tissent au fil des rencontres toujours très réussies. A vrai dire, plus que d’habitude, le lieu était « porteur » puisque nous avions la chance de pouvoir vénérer les reliques de notre père saint Benoît dans la belle crypte de l’Abbaye ; sa présence, si proche nous motiva d’autant plus que nous avions été obligées de refuser des inscriptions faute de place !

Nous avons débuté par une réunion des responsables d’oblature présents représentant douze monastères : Pradines, Martigné-Briand, Maumont, Chantelle, Jouarre, Bouzy, Valmont, Limon, En Calcat, Tournay, saint Benoît sur Loire, Maredsous (Belgique). Rencontre fort bénéfique car cela permet de mettre en commun nos façons de voir l’oblature et la façon de nous en occuper dans nos monastères respectifs ; c’est toujours très instructifs, car la variété persiste et cela est fort bien !

Le soir, nous avons débuté notre rencontre par une vidéo-conférence Pascale CHEVALIER, archéologue, maître de conférences qui nous parla de la « Liturgie et culte des saints dans les monastères jusqu’à l’époque romane ». Le lendemain matin eut lieu l’Assemblée Générale du SOB, présidée par notre nouvelle responsable du SOB depuis l’an dernier, Françoise CHEVALIER qui fit le rapport moral où nous apprenions que trente deux oblatures font partie du SOB ce qui représente à peu près 3000 oblats et oblates bénédictins en France.

L’après-midi, c’est le père Abbé de saint Benoît, le père Etienne RICAUD qui nous fit la « Présentation de son monastère » ; il nous précisa aussi que « l’oblature n’est pas au service de la communauté mais au service des paroisses. En effet, saint Benoît est un bien d’Eglise, et le charisme appartient à l’Eglise ; les laïcs s’inspirent de la RB et en vivent là où ils sont ». A ce propos, Mgr BLAQUART l’Evêque d’Orléans qui se désista au dernier moment, aurait du nous parler d’une question qui nous importait : « Que peut attendre un Evêque des Oblats bénédictins de son diocèse ? » … dommage !

Suivit une conférence du père Luc MOËS responsable de l’oblature de l’abbaye de Maredsous en Belgique, sur les « Relations humaines dans la RB » ; il fit remarquer que la RB ne fait pas uniquement appel aux sens, mais quelle nous engage dans toute notre personne, par l’entremise du corps mais pour concerner l’esprit jusqu’à toucher l’âme ». Il nous dit aussi combien il faudrait « mettre en valeur une mentalité bénédictine, une sensibilité bénédictine ». *

Il fut remarqué aussi que deux livres restaient importants pour les oblats : « La voie du chrétien dans le monde » d’Esther de WAAL qui reste LA référence, puis plus récemment, « Sur un chemin de liberté » de Dom Guillaume JEDRZEJCZAK. Je rajouterai aussi : « Pour une convivialité retrouvée » de Wil DERKSE ; « Une sagesse au fil des jours » de Joan CHITTISTER.

Le lendemain dimanche, le temps libre du matin permit des rencontres informelles, toujours enrichissantes ; il permit aussi à certaines une promenade au bord de la Loire. La célébration solennelle de l’Eucharistie à 11h nous rassembla tous pour une dernière action de grâce pour ces journées si fraternelles.

Sœur Samuel, responsable des oblates de Martigné-Briand

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales