Bénédictines de Sainte Bathilde

Le 3 juin, Sr Bernard a eu 100 ans !

dimanche 31 mai 2009


Doyenne de la Congrégation en âge (03/06/1909)
et en profession (14/04/1932),
Soeur Bernard fête ses 100 ans à Martigné ce 3 juin.

Bon Anniversaire, chère Soeur Bernard !

Quelques lignes de Sr Céline, responsable de l’infirmerie à Martigné :

Quelle action de grâce en ce 3 juin 2009 !
Notre congrégation fête sa première centenaire au monastère de Martigné-Briand. (La deuxième viendra vite la rejoindre : Sr Pierre de Vanves le 30 décembre prochain !)
C’est une vraie joie d’entourer sœur Bernard pour cet heureux événement.

Aujourd’hui, à travers sa dépendance importante du grand âge où la mémoire se recentre sur les vieux souvenirs, elle nous donne le témoignage d’une joie de vivre en toute chose, comme le moine humble de la Règle de Saint Benoît, « content de tout » (RB 7,49).

Devant le panorama du paysage printanier de sa fenêtre de l’infirmerie, en prenant son petit déjeuner… (quoi de plus banal qu’un petit déjeuner…) elle s’exclame : « Regardez-moi ça si je suis bien !!! ».

Au milieu de paroles parfois confuses jaillissent quelques éclairs de lucidité plein d’humour et de profondeur.

Quand on lui demande ce que cela lui fait d’avoir 100 ans, elle répond avec humour :
« ça me fait rien du tout… pourtant c’est quelque chose ! les monuments qui ont 100 ans, on y fait attention !
Pour une vie humaine, c’est fort.
N’est-ce pas qu’on ne travaille plus quand on a 100 ans ?…
Les centenaires, ça a du succès auprès des gens… alors, il va bien falloir que je prenne la parole pour ne pas décevoir !!! »

Ou encore : « Ah, c’est long la vie… j’en raboterai bien un peu… mais si Dieu le veut, comme on dit… »

Mais aussi : « Je remercie le Seigneur de ne pas être morte avant d’avoir 100 ans. Je suis contente d’avoir atteint cet âge-là.
Il me donne tous les jours quelque chose, alors il faut bien que je dise merci tous les jours, il faut dire merci de tout, tout est grâce »
.

Une fois, je lui demandais ce qu’elle faisait, et elle de me répondre : « Je reviens à ma condition normale, parce que je regardais le ciel où j’aurai ma vraie marche ».

Oui, Soeur Bernard, vous nous donnez de la vie,
et en même temps vous nous invitez à regarder l’essentiel,
ce qui demeure en vie éternelle…

Merci pour tout !!!

et encore... Bon anniversaire !

En l’absence de Mère Prieure le 3 juin, la fête a commencé dès dimanche 31 mai ! Cela méritait bien un Triduum !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales