Bénédictines de Sainte Bathilde

Marie, Irénée et Clément d’Alexandrie

vendredi 27 mai 2011

St Irénée

St Irénée (mort en 202-203) développe, dans ce texte extrait du « Contre les Hérésies », le thème de Marie associée à l’œuvre du salut alors qu’Eve fut associée à la perdition. Marie est instrument de la grâce de Dieu.

« Marie, Vierge, se montra obéissante, en disant : « Voici votre servante, Seigneur ; qu’il me soit fait selon votre parole. » Eve se montra désobéissante : elle désobéit alors qu’elle était encore vierge. Comme Eve, épouse d’Adam mais encore vierge…devint désobéissant et par là attira la mort sur elle-même et sur tout le genre humain, ainsi Marie, fiancée mais vierge, en obéissant, procura le salut à elle-même et à tout le genre humain. Aussi la loi donne à la fiancée [d’Adam] encore vierge le nom d’épouse, pour manifester le cycle qui, de Marie, remonte à Eve : car les liens [du péché] ne sauraient être déliés que par un processus inverse de celui qui a suivi le péché…C’est pourquoi Luc, commençant sa généalogie par le Seigneur, remonta jusqu’à Adam, montrant par là que ce ne sont point les ancêtres selon la chair qui ont engendré le Seigneur, mais bien le Seigneur qui les a engendrés à la vie nouvelle de l’Evangile . De même, le nœud formé par la désobéissance d’Eve n’a pu être dénoué que par l’obéissance de Marie. Ce qu’Eve a lié par son incrédulité, Marie vierge l’a délié par sa foi. »

Par sa foi, son obéissance Marie devient féconde de liberté mais sa fécondité va plus loin elle devient féconde de la Vie, la lumière et la Vérité parce qu’elle est féconde de celui qui est la liberté, la lumière, la Vérité, la Parole, le Verbe de Dieu des Ecritures.

Clément d’Alexandrie

Clément d’Alexandrie compare la fécondité virginale de Marie et de l’Ecriture Sainte.

« La virginité féconde de Marie est comparable à celle des Ecritures du Seigneur. Ces Ecritures sont fécondes par la lumière qui en rayonne et la vérité qu’elles mettent au monde ; mais elles demeurent vierges et enveloppent d’un voile saint et pur les mystères de la vérité. »

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales