Bénédictines de Sainte Bathilde

Notre accueil

lundi 5 juin 2006

Nous sommes en contact quotidien avec les habitants des villages qui nous entourent, et tout d’abord avec ceux qui travaillent avec nous car la Communauté désire ne pas se replier sur elle-même et contribuer ainsi au développement du pays.

Les gens viennent aussi au monastère nous confier une intention de prière, demander un conseil ou une aide.

A la sortie de la Messe du dimanche L'accueil à la porterie

Au village, il y a une Communauté de sœurs Oblates Catéchistes Petites Servantes des Pauvres, avec lesquelles nous avons des relations fraternelles et des services mutuels. Quand il n’y a pas de prêtres au village, elles participent à notre Eucharistie quotidienne car nous avons un aumônier.

L'accueil dans la prière communautaire C'est le Christ que l'on reçoit dans les hôtes

Mais nous accueillons surtout ceux et celles qui viennent partager la vie de silence et de prière. "Les hôtes ne manquent jamais au Monastère", dit St Benoît dans sa Règle : c’est ce que nous vivons. Prêtres, religieuses, laïcs, séminaristes, individuellement ou en groupes se succèdent tout au long de l’année. Ainsi le Presbytérium de Cotonou, autour de son évêque, vient pour sa récollection d’Avent ou de Carême.

En juillet, l’Union des Religieuses du Bénin, organise deux retraites pour les religieuses. Les futurs prêtres et les futurs diacres viennent se préparer à leur ordination. Les responsables des groupes de prière ont des sessions de formation.

Prendre le temps de chercher la paix L'allée vers l'hôtellerie Les bâtiments de l'hôtellerie

Si une ou deux sœurs sont chargées de l’accueil, c’est vraiment toute la Communauté qui reçoit le Christ dans ceux qui frappent à la porte.
Peut-être que notre vie fraternelle unie dans l’amour du Christ, vivant à sa suite dans l’obéissance un chemin de liberté et de joie rappelle-t-elle à ceux qui viennent, ou qui passent seulement, que c’est là le véritable bonheur ?

Pour passer la journée au Monastère, on apporte son pique-nique si l’on n’a pas prévenu à l’avance.Pour les groupes, il y a une salle de conférence et des apatams disponibles ainsi que la possibilité de faire soi-même la cuisine.Pour les groupes de jeunes, il y a deux dortoirs et deux chambres. Ils peuvent prendre en charge leurs repas.On peut se promener et méditer dans les alentours de l’hôtellerie, en respectant le silence.

Construction d'un bâtiment pour l'accueil des groupes Les foyers pour la cuisine des groupes

Merci de prendre contact avec la sœur hôtelière par téléphone au 97 17 07 04 ou par lettre.

Normalement les séjours ne dépassent pas une semaine, mais sur demande, une prolongation est possible (pas au-delà de 10 jours).

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales