Bénédictines de Sainte Bathilde

Nouveau billet : Hosanna ! Hosanna !

dimanche 20 mars 2016

" Hosanna, ô fils de David !"
"Hosanna au plus haut des cieux !
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !"


Les mêmes pour acclamer Jésus, les mêmes pour le condamner...

En ce dimanche des Rameaux, les foules s’agitent ou sont agitées. La tension monte toujours comme gonflée par une sorte d’enthousiasme fébrile, provoqué par Jésus lui-même. Etonnante, l’entrée à Jérusalem : Jésus monté sur un petit âne, acclamé par des rameaux, honoré comme un roi ! Et pourtant, quelque chose nous pousse à mettre nos pas dans les siens...

Jésus marche vers sa Pâques, le départ semble glorieux, pittoresque, acclamations, joie, espérance, mais les pieds seront-ils à hauteur du mystère qui s’annoncent ?

La liturgie nous entraîne plus loin par la lecture de la Passion selon saint Luc. Pourquoi faire mémoire de ces deux événements si importants et si différents ?
Parce que nous savons que le triomphe de l’entrée de notre Roi assis sur un ânon n’est que le commencement et que nous sommes invités à marcher jusqu’au bout, jusqu’au retour au Père... La Parole nous est, aujourd’hui nécessaire pour ne pas défaillir en chemin ! La Parole qui annonce déjà, à distance, le terme du voyage, pour tous.

En fait, c’est lui, Jésus, qui nous rejoint dans tous nos lieux de souffrance, d’incohérence, de non-sens, de mort, il vient les habiter, les traverser, les prendre et y déposer un germe de vie, de résurrection, d’éternité : oeuvre de salut, oeuvre d’amour, oeuvre divine !

Ce qui a changé, par le don de l’Esprit, c’est que nous pouvons traverser la mort sans désespérer, en accueillant gratuitement sa miséricorde, car Lui, Jésus, est passé de la mort à la vie pour nous prendre avec lui, nous part à sa vie, dès maintenant !

Oui, chantons avec foi et espérance,
Hosanna ! Hosanna !ô Fils de David !
Et marchons, marchons ensemble vers le Père !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales