Bénédictines de Sainte Bathilde

Nouvelle article : Pourquoi ?

samedi 4 juin 2016

Un dialogue qui pourrait paraître banal, celui entre une mère et son enfant, qui plus est ado débute la lecture du jour :

" Mon enfant, pourquoi nous as-tu fais cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi !"
et de s’entendre répondre :
" Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? c’est chez mon Père que je dois être."

Mais, cette mère est Marie, l’ado, Jésus ! On s’arrête pour comprendre !

Marie interroge Jésus quand, dans le Temple, elle le retrouve au milieu des docteurs. "Pourquoi ? Vois la souffrance !"
Jésus ne s’arrête pas à la souffrance de son père et de Marie, mais s’étonne de leur recherche et donc de leur non-savoir : "Ne le saviez-vous pas ?".

La souffrance du coeur de Marie et de Joseph passe en arrière-plan, la mission de Jésus au premier. Sa relation au Père est certes source de souffrance pour Marie, mais s’inscrit dans la logique de l’Incarnation.

La blessure d’amour chante déjà l’amour jusqu’au bout.

Marie doit apprendre cela de son Fils, de l’Esprit, du Père. Elle l’apprend de la Parole méditée, intériorisée, des événements accueillis, de la Vie.

Quand Dieu passe, Il fait brèche... brèche d’amour, brèche de vie, mais brèche de souffrance pour que la Vie passe, naisse, soit féconde !

Nous avons du mal à conjuguer Amour et Souffrance, et pourtant l’expérience nous l’apprend chaque jour. Nous résistons, nous refusons, nous nous fermons à la réalité par peur, par non-savoir, par immaturité, ou simplement par naïveté. On nous fait croire que l’on peut traverser la vie sans souffrance !

" Ne le saviez-vous pas ?"
La blessure d’amour chante l’amour jusqu’au bout.
En chemin
chemin de mère,
pour apprendre !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales