Bénédictines de Sainte Bathilde

Pâques de notre Soeur Jean Marc

lundi 13 juin 2016

C’est dimanche, jour de la résurrection, en fin de matinée que notre Soeur a vécu sa Pâques

Dans la lumière dominicale

notre Soeur Jean-Marc

Anne-Marie GRACH

est retournée à Dieu le 12 juin 2016.

Née le 29 mars 1931, le dimanche des Rameaux, à Paris, elle faillit mourir à la naissance, et en garda toute sa vie une grande fragilité. Marquée par la mort de son frère aîné à la fin de la seconde guerre mondiale, elle reçut dans sa famille un grand amour de l’Eglise et le sens du devoir. Très attachée à son frère Spiritain, et sa soeur aînée, elle restait attentive aux nouvelles familiales. Sans achever ses études de droit, elle entra chez les Bénédictines de Vanves, et y fit profession le 1er février 1956.

D’un naturel assez timide, elle fit cependant une excellente hôtelière, appréciée pour ses qualités d’attention, et cela demeura jusqu’au bout à St-Thierry, où elle veillait avec beaucoup de délicates-se sur les soeurs qui passaient un moment chez nous.

En 1963-1964, elle fit un séjour d’une année dans notre communauté de Madagascar, Ambositra, puis rentra et poursuivit à Vanves son service à l’hôtellerie.

En 1971, elle arriva à St-Thierry, et poursuivit encore à l’hôtellerie, puis à la sacristie. Elle se pas-sionna pour l’histoire du monastère et travailla ensuite à la bibliothèque. Elle était en lien avec les chercheurs qui s’intéressaient à Guillaume de St-Thierry. Elle a beaucoup lu, et avait un grand don pour conseiller les lectures en fonction des personnes qui s’adressaient à elle. Elle préparait les lec-tures du réfectoire depuis près de trente ans

Elle représenta la communauté dans les instances du Dialogue Interreligieux Monastique, et s’y investit avec joie pendant de nombreuses années. En 1995, elle créa notre petit magasin, avec goût, et là encore, exerçait volontiers son art de l’accueil et de l’écoute. Elle avait une mémoire étonnante des personnes.

Malgré des migraines récurrentes et une certaine fragilité, elle fit preuve d’une étonnante énergie tout au long de sa vie dans la fidélité aux différents exercices de la vie communautaire, et elle était l’un des « piliers » de l’Office de Matines. Parfois raide dans son sens du devoir, elle acquit une belle ouverture pour accepter – ou supporter les manières autres que les siennes ! Pleine d’humour – qui n’a reçu l’un des dessins qu’elle collectait dans les journaux et livres ? –, elle a toujours gardé quelque chose de l’enfance, quelque chose de facétieux… -, elle reste pour nous un soutien dans la foi, une convaincue dans la vie monastique.

Habituée à surmonter sa fatigue, elle est restée couchée à peine deux jours sans qu’on puisse voir apparaître les conséquences d’une double infection. Amenée aux urgences ce dimanche matin, le coeur a rapidement lâché. Elle s’ouvre maintenant à la Lumière de Celui qu’elle a cherché tout au long de ces 60 années de profession.

Nous la confions à votre prière et vous assurons de notre prière pour vos défunts.

Les obsèques seront célébrées le 15 juin 2016 à 11h00 en la chapelle du monastère, Et la veillée aura lieu mardi soir 14 juin à 20h15.

Télécharger le faire-part

PDF - 790.9 ko
 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales