Bénédictines de Sainte Bathilde

Parole et musique : A l’ombre de la Croix glorieuse

samedi 14 septembre 2013

Psaume 8 :

O Seigneur, notre Dieu, Quil est grand ton nom,
par toute la terre !


Au commencement,

Tout commence au commencement…
Au commencement Dieu, Dieu créateur du ciel et de la terre, de la lune, du soleil, des étoiles.
Au commencement, Dieu, Dieu donateur de vie, Dieu Amour, Trinité d’Amour, Dieu pétrissant le limon ; façonnant l’homme ; se réjouissant de le voir en haleine de face à face, homme et femme.

Au commencement, tout commence en Lui : au commencement était le Verbe, et le Verbe était tourné vers Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement tourné vers Dieu. Tout fut fait par lui, et rien de ce qui fut, ne fut sans lui.
Rien sans lui, Alpha et Oméga, du commencement à la plénitude des temps, du commencement à l’éternité, d’un bout du monde à l’autre, de la main tendue au commencement à la main tendue de l’achèvement.

Au commencement, Dieu en gloire, Dieu de majesté, cherche l’homme, parle à l’homme : « d’un amour éternel, je t’ai aimé. »
Dieu s’incline à terre et en son fils, Verbe fait chair, il ramasse ses enfants dans ses mains pour les élever à hauteur de son haleine de vie, les couronnant de gloire et d’honneur.

Au commencement tout est dit, tout est donné, tout est lancé, dans un bruissement, un crépitement, un bouillonnement d’espérance : tout ira son chemin, à la rencontre du Nom, du seul Nom qui puisse être nommé, au ciel, sur terre et dans la mer ! « Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur, et la puissance, car c’est toi qui créas toutes choses ; tu as voulu qu’elles soient, et elles furent créées. »

Au commencement, Dieu dessine la création d’un coup de pinceau magistral, c’est tout simplement très bon , dit Dieu.
Très bon mais séduisant à voir, et personne ne résiste.
Tout est alors compromis, et l’accès perdu jusqu’au jour où la lance remplacera le pinceau pour l’accomplissement de l’œuvre de salut.

Là, nous sommes concernés,
non en spectateurs, de l’extérieur,
mais en fils qui participons du dedans,
tantôt jouant avec la lune, tantôt avec le soleil,
toujours à portée d’une étoile !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales