Bénédictines de Sainte Bathilde

RB04/74 Ne jamais désespérer de la miséricorde de Dieu

vendredi 3 avril 2009

Règle de St Benoît, chap 4, v74
« Et de la miséricorde de Dieu, ne jamais désespérer. »

Voici le dernier des 73 instruments de l’Art Spirituel alors que le premier était : « Avant tout, aimer le Seigneur. »
Les deux maillons extrêmes de la longue chaîne :

Aimer et ne pas désespérer. Amour et miséricorde.
Tout était dit au début, le but était tracé.
La fin nous rassure et nous conforte : « Ne jamais désespérer de la miséricorde »,
donc de cet amour de Dieu qui demeure, quoi que nous fassions, quoi que nous puissions faire…
Qui n’est pas tenté un jour ou l’autre de désespérer de lui, des autres, du monde ?
La seule raison que nous aillons de ne pas désespérer, c’est la certitude que nous avons de la miséricorde de Dieu.
Dieu nous fait miséricorde, il nous la manifeste. Et la liturgie du Carême, de la Semaine Sainte, de Pâques nous la fait contempler.
La miséricorde de Dieu, ce n’est pas un coup d’éponge rapide et facile du Tout-Puissant sur les fautes de ses créatures, pour les conduire au bonheur éternel en Lui.
C’est le don total de lui-même, à travers l’incarnation et la rédemption.
Dieu nous ouvre son cœur, il ne nous l’ouvre pas du haut du ciel mais sur la croix :
« Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors, vous comprendrez que JE SUIS. »

« Ne jamais désespérer de la miséricorde de Dieu ».
Lorsque nous sommes accablés sous le poids de nos fautes, de nos impasses, lorsque tout semble joué et qu’il n’y a plus qu’à boire la coupe, si nous levons les yeux vers la Croix, nous sommes infiniment proches du Royaume. Le bon larron en témoigne, lui le premier à avoir fait l’expérience de la miséricorde.

« Ne jamais désespérer de la miséricorde de Dieu », ce n’est pas une conclusion, dite après l’énumération des instruments, c’est un instrument, et un des instruments les plus utiles, les plus indispensables de l’art spirituel.

Mère Béatrice, Martigné
commentaire du chapitre 4 de la Règle de St-Benoîten Carême.

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales