Bénédictines de Sainte Bathilde

Samedi "Célébrer"

dimanche 26 février 2012

"Célébrer en Temps de crise"

Prochaine journée Samedi 10 Mars 2012 "Un temps de crises en Église : obstacle ou lumière nouvelle pour célébrer"

avec des soeurs de la communauté

Merci de s’inscrire pour participer à une journée, elle commence à 9h45 et se termine à 17h (vêpres à 17h30). Possibilité de prendre son repas sur place, s’inscrire à l’avance.

Pour se renseigner, pour s’inscrire prendre contact avec la soeur hôtelière, Sr Marie Samuel : par email hotellerie.st-thierry@wanadoo.fr par téléphone 03 26 03 99 37 ou 06 18 97 55 24

Echos de la journée avec Arnaud Toury le 21 janvier

Dans le cadre des Samedis liturgiques « Célébrer en temps de crise », l’abbé Arnauld Toury, prêtre du diocèse de Reims, a animé au monastère, le samedi 21 janvier, une journée sur le thème « Célébrer en temps de crise personnelle ». Vingt-quatre participants d’origines diverse étaient présents, représentant bien le Peuple de Dieu : le temps était réparti entre enseignement – réflexion – prière liturgique – moments silencieux. « ‘Crise personnelle’ dites d’un mot ce que cela évoque pour vous » : Arnaud nous a fait prendre conscience à partir de là de ce que signifiait pour nous la situation de crise personnelle ; en rappelant les racines des mots, il a souligné l’expérience de rupture : tel un bateau qui quitte le port, nous quittons la terre ferme de nos certitudes. La crise est aussi un évènement paroxystique, qui touche profondément une personne dans sa relation avec les autres, mais l’amènera à s’adapter et à changer. Même exercice sur la notion de « célébration », aboutissant à un débat sur le rite qui structure la célébration et permet d’avoir des points de repère.

L’Eucharistie a été célébrée à 11 heures avec notamment la méditation de la 1ère lecture de ce samedi (2 Samuel 1, v 1-27), bel exemple de célébration en un temps de détresse pour celui qui devint le Roi David. L’Office de None, après le repas et un temps de silence, faisait écho à ce que nous avions souligné du matin : la prière communautaire nous porte quand nous sommes dans le désarroi et dans l’incapacité de prier. Les psaumes sont expérience de détresse et de résurrection.

L’après-midi Arnaud Toury a consacré son enseignement à l’approfondissement de la célébration chrétienne. Pour cela il a suivi dans l’Evangile de saint Marc la manière dont Jésus célèbre la Pâque au cœur de la crise personnelle la plus grave qui puisse être vécue : Il a respecté et transformé le rite de la Pâque. On ne peut pas résumer la richesse de cet enseignement. Il nous a ouvert aussi les yeux sur les différences entre les rites d’autres religions et le christianisme, avec l’importante distinction entre le ‘sacré’ et le ‘saint’.

Le temps des questions libres qui a suivi a amené plusieurs participants souhaiter une journée sur le thème de l’Eucharistie l’an prochain. Le prochain samedi liturgique, le 10 mars, sera sur le Thème « Célébrer en temps de crise en Église » Après le chant des premières vêpres du dimanche et nous nous sommes dispersés : qui vers la Belgique, qui en Champagne-Ardenne ou en Picardie.

« Certains, embarqués sur des navires, occupés à leur travail en haute mer, Ont vu les œuvres du Seigneur et ses merveilles parmi les siens » (Psaume 106 v23-24)

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales