Bénédictines de Sainte Bathilde

VOICI QUE NOUS MONTONS À JÉRUSALEM

samedi 4 avril 2020

Semaine Sainte... Elle est à vivre dans le contexte si particulier, cette année, du confinement auquel nous sommes tous soumis en raison de la pandémie. Suite de l’article >>>

Nous continuons bien sûr la retransmission des offices. -> offices

Pour les horaires particuliers, voir article suivant : Petite Chronique liturgique.

  • -*-*-*-*-

Nous allons vivre plus particulièrement ce contraste, entre le drame de la mort et la joie de la Vie. N’est-ce pas ce paradoxe entier que le Christ vit avec nous et pour nous, au cours de Sa Passion – Résurrection ?

L’important, me semble-t-il, c’est de vivre intensément, là où chacun de nous se trouve, avec Amour, que ce soit au monastère ou dans sa maison ou son appartement.

Une petite phrase de Saint Silouane a marqué ce début de carême : « Il n’y a pas de fin à l’Amour de Dieu ». Oui, l’Amour de Dieu est toujours là, à travers même l’épreuve, la déréliction, le sentiment d’abandon.

Je me remémore aussi cette parole, d’un vieux moine décédé : « Tout faire avec amour… Si vous êtes dans l’affliction, soyez-y avec amour. Si vous êtes dans la joie, soyez joyeux avec amour. »

Nous allons vivre plus particulièrement, cette année, ce contraste, entre le drame de la mort et la joie de la Vie. N’est-ce pas ce paradoxe entier que le Christ vit avec nous et pour nous, au cours de Sa Passion – Résurrection ?

Ce temps de « crise », qui est bien antérieur à l’épidémie, nous confronte de plain-pied avec la fragilité humaine, le drame de tant de vies… vraie affliction à traverser « avec amour ».

Et en même temps, notre foi chrétienne, va nous faire confesser le Christ vainqueur de la mort par sa Résurrection… le dimanche de Pâques, les Alléluia et les cloches devront retentir avec d’autant plus de force et d’espérance, car l’Amour de Dieu sera/est le grand vainqueur, le salut de nos vies ! Alors, nous chanterons les Alléluia « avec amour » pour tous et toutes, pour le monde et pour que l’espérance soit plus forte que la peur.

Que cette semaine sainte soit l’occasion, le moment favorable (kairos), pour nous tous et toutes, pour trouver, retrouver, la Présence de Dieu en nos vies, présence d’amour qui peut renouveler nos vies.

S’attacher au Christ, dans sa marche vers Jérusalem, peut nous faire vivre une vraie densité de la Présence de Dieu.

Et avec tous ceux et celles qui « perdent souffle », de manière figurée ou réellement, nous redisons ces paroles du Psaumes 142 :

Quand le souffle en moi s’épuise, mon cœur au fond de moi s’épouvante. Je tends les mains vers toi, vite, réponds-moi, Seigneur : je suis à bout de souffle ! Fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi. Ton souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

Jésus va remettre son dernier souffle sur la Croix, pour que de son côté transpercé, jaillissent des fleuves d’eaux vives, et que le souffle de l’Esprit Saint se dépose et anime dans un nouvel élan, notre monde, nos familles, nos communautés et nos propres vies.

En profonde communion de vie et d’espérance : vous savez que toute la communauté se joint à moi pour vous redire notre soutien fraternel.

Sœur Céline

Vous pouvez nous retrouver sur la Newsletter du diocèse : https://www.diocese49.org/les-bened...

Ou écouter le témoignage de Sr Renée sur RCF Anjou : vivre en confinement.

*******

Beaucoup nous confient des intentions de prière. Nous vous proposons de les présenter avec nous au Seigneur.

Même si, par souci de discrétion et de respect, nous ne citons pas ici de noms (Dieu, lui, connaît chacune de ces situations), ils sont relevés et nous en faisons mémoire dans la prière communautaire et personnelle. Le vendredi soir, aux Vêpres, la liste en est lue à haute voix.

Il y a beaucoup de situations : jeunes et moins jeunes en difficultés diverses, personnes âgées en EHPAD, couples dont l’un est porteur du virus... Et nous ajoutons l’interminable liste des victimes du Coronavirus et celle des soignants et aidants.

N’hésitez pas à nous envoyer des noms : nous en tenons à jour la liste.

 
© 2020 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales