Bénédictines de Sainte Bathilde

Voeu de l’année : Vivons en Majuscule !

vendredi 1er janvier 2016

Si nous vivions de façon exclusive en cette année de la miséricorde avec les mêmes sentiments que les bergers de la crèche !

Pourquoi sont-ils là, en ce premier jour de l’année alors que le monde occidental change d’année et que l’Eglise fête Notre Mère, Marie, Mère de Dieu ?
Ils sont là pour nous indiquer la route à suivre, un chemin d’errance peut-être, un chemin de gens sans terre, un chemin de simplicité et de liberté c’est sûr !

Que nous disent les Bergers de la crèche en ce premier janvier 2016 ? De «  Vivre en Majuscule !  » et je traduis en vœux :

« Oui, vivons en Majuscules ! »



Rassurez-vous, c’est simple mais tellement fondamental !
Dieu n’a pas disparu du tout : Il est ! Dieu est : Dieu avec nous, cet Emmanuel que nous venons de célébrer et donc de mettre au centre de notre vie. Si Dieu est, nous sommes en lui, de Lui, avec Lui et nous faisons ce qu’Il fait, parce qu’Il le fait par nous, en nous et pour nous.
C’est cela vivre en Majuscules : Laisser la place à Dieu dans notre vie pour que notre vie devienne sa Vie ! Que notre oui devienne son Oui, notre offrande, son Offrande, et son Pardon, le nôtre ! Nous avons à passer de moi à Toi et encore de nous à Lui !

Vivre en Majuscules, c’est donc contempler Celui qui vient nous sauver et le contempler à tel point qu’ll vient demeurer en nous et nous façonne un Etre de chair, à son image.

Et vous voyez que les bergers sont de vrais contemplatifs. Ils voient de leurs yeux attentifs tout ce qui bouge, change, évolue dans la nature, là où ils sont. Ils sont tellement aux aguets que leurs yeux voient l’invisible ! Dans cet enfant emmailloté et couché dans une mangeoire, ils voient la Gloire de Dieu.

Et nous que voyons-nous de nos yeux encore pleins des lumières de Noël ? Demandons que nos yeux apprennent à voir jusque dans l’invisible du Regard de Dieu !

Aujourd’hui, vivons en Majuscules,
les yeux ouverts sur l’Invisible :
Un Frère, une Soeur, l’Humanité,
Visages de l’Emmanuel !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales