Bénédictines de Sainte Bathilde

billet du jour : Joug et fardeau, légers ?

mercredi 12 décembre 2012

"Joug et fardeau" au rendez-vous du jour !
Rien de bon qui s’annonce... et pourtant, le joug est promis facile à porter et le fardeau léger ! Alors qui dit vrai ?

Un joug facile à porter, personne n’a jamais vu...
Un fardeau devenu léger, personne n’a jamais entendu...

De quel repos, Jésus ose-t-il parler en parlant de joug et de fardeau ? A regarder le monde, tout joug et tout fardeau sont bel et bien lourds, difficiles, insoutenables voire scandaleux... Alors que dit le Fils ?

Il montre le passage du difficile au facile, du lourd au léger, de l’impossible au possible, du labeur au repos, il indique le passage de la terre au ciel, de la condition d’homme sans Dieu à la condition de fils adoptif : tout est là dans le coeur du Fils ! Alors que dit le coeur du FIls ?

La douceur et l’humilité !

La douceur et l’humilité pour rendre le chemin facile, léger, possible, crédible et finalement heureux !
Heureux de la Présence qui transfigure, heureux de la Présence qui humanise et par là divinise, heureux de la Présence qui fait se redresser, qui fait que nous serons trouvés debout !

Contemplons la douceur et l’humilité du Fils pour oser croire qu’elles nous sont données gratuitement... reste à vider notre coeur de tous les encombrants !

Bon ménage de Noël !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales