Bénédictines de Sainte Bathilde

billet du jour : Ne pas se dérober !

vendredi 5 février 2016

Une des pages les plus affreuses de l’Evangile, la mise à mort de jean-Baptiste et pourtant bien d’actualité ! La décapitation gratuite pour faire plaisir à ses convives, n’honore pas le roi Hérode, encore moins la reine Hérodiade qui agit par jalousie, rancune.

Aujourd’hui, une telle violence naît de la volonté de puissance, fondée sur la peur. Tuer pour créer un état de peur, de méfiance, de suspicion conduit au chaos.

Que devons-nous faire ? Que pouvons-nous faire ?

Ce qu’ils n’ont pas fait, ceux qui ont fait mettre à mort Jean-Baptiste : Etre !

Etre en Majuscules... à chacun de le décliner avec justesse et tendresse : se recevoir d’un Autre ; s’accueillir comme aimé, envoyé, attendu ; se donner à la mesure de son être en devenir ; se laisser éclairer par des frères ; s’espérer en croissance ; rendre à Dieu ce qu’il confie par l’offrande et la prière ; se savoir Etre comme un enfant !

Ne nous prenons pas trop au sérieux, aujourd’hui, mais avançons sur nos routes humaines, la tête haute, sans peur de la perdre, non par fierté ou arrogance, mais en fixant le regard sur Celui qui du haut de la Croix révèle une certitude : la mort a été vaincue par le Vie, pour toujours !

Paix à tous les "Jean Baptiste" d’aujourd’hui,
ambassadeur de Bonne Nouvelle,
prophète et missionnaire de liberté,
veilleur humble et caché !
Tous concernés, quelques uns de plus près !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales