Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Que de pleurs !

jeudi 17 novembre 2016

Les deux textes de la liturgie font couler bien des larmes :
Dans le livre de l’apocalypse, "Je pleurais beaucoup parce que personne en ce jour ne pouvait ouvrir le Livre."
Dans l’évangile Luc montre Jésus en pleurs " voyant le ville de Jérusalem Jésus pleura en disant "si tu avais reconnu en ce jour ce qui te donne la paix .’

Que de pleurs justifiées par l’impuissance, l’incontournable mystère de la finitude, l’incroyable volonté propre des hommes... Personne pour ouvrir le Livre mais de quel Livre s’agit-il ?
Le Livre de la vie sur lequel Jesus se penche et pleure. Jérusalem, Jérusalem, ville de paix restera-tu fermée à celui qui frappe à ta porte pour ouvrir les sceaux de la Vie ?

Question qui nous est posée, en ce matin, dans les larmes. Ne fuyons pas, mais au contraire, mouillés pour mouillés allons jusqu’à la source : le coeur de Dieu !

Coeur ouvert par le désir de nous sauver.
"Nous proclamons ta mort, nous célébrons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire." Au coeur ouvert, nous puisons justement le sens de la vie : devenir participant de la Vie division en devenant participant des larmes divines...

Possible ? Oui, par don gratuit de Dieu :
Proclamer, célébrer, attendre,
Par Lui, avec Lui, en Lui,
Le Livre est ouvert à qui veut l’ouvrir,
La vie est offerte à qui veut s’offrir !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales