Bénédictines de Sainte Bathilde

goutte de collyre B 34 : la délivrance !

samedi 25 août 2012

Malheur sur malheur pour le juste,
mais le Seigneur chaque fois le délivre.
Il veille sur chacun de ses os,
pas un ne sera brisé.
Ps 33

Malheur sur malheur pour le juste,
mais le Seigneur chaque fois le délivre !

Trois mots clés dans ce psaume, trois mots qui peuvent nous rejoindre : malheur, juste et le Seigneur. Trois mots qui convergent étonnement vers un quatrième : la délivrance.

Suivons le chemin...

- Malheur : chacun peut bien se le représenter pour lui-même, pour ses proches, pour les autres, pour l’humanité toute entière. Le malheur fait la une des journaux... les malheurs se conjuguent sur tous les tons, dans toutes les langues, par toutes les nations. Le malheur est là, souvent prégnant, aveuglant, rebutant, implacable encore et si souvent fatal.
- malheur sur malheur : le psalmiste va plus loin et avec une sorte de lucidité froide semble décrire qu’un malheur en appelle un autre.
- le juste : Qui peut bien se croire, se dire juste ? Celui qui se sait justifié, celui qui accueille la justice de Dieu, sa miséricorde et sa bonté, en fait nous tous si nous nous tournons résolument vers le Fils qui a les paroles de la vie éternelle !
- le Seigneur : Il est là, il demeure là, caché mais présent. Le Seigneur marche avec nous, lui qui s’est fait l’un de nous pour nous rendre participants de sa vie, de sa nature divine ! Si ses paroles sont insupportables à entendre par moment, pour certains, c’est bien parce qu’elles nous dépassent.

Approchons du croisement...
La convergence des trois mots brille et conduit au point focal : la délivrance !
- Dieu délivre de tout mal, de la mort qu’il a vaincue, une fois pour toutes,
- Dieu délibre de tout malheur, par la Croix qui se dresse sur le monde,
- Dieu délivre de toute peur, par l’Esprit qui murmure le nom du Père,
- Dieu délivre de toute nuit, par le Fils qui est lumière sans déclin,
- Dieu délivre de toute solitude par les frères et soeurs, paroles en chemin,
- Dieu délivre le juste, en faisant de nous des justes pour nos frères !

Mettons nos pas dans ses pas...
Goutte sur goutte de délivrance pour que notre regard se transforme et voie que malheur sur malheur pour le juste, le Seigneur chaque fois le délivre !

Goutte sur goutte de délivrance,
pas à pas pour oser vivre avec
le Saint, le Saint de Dieu !

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales