Participer
Accueil > Brou > In memoriam Soeur Marie Thérésia

Brou

In memoriam Soeur Marie Thérésia

Le 31 décembre 2022,

à l’abbaye de Faremoutiers

notre Sœur Marie-Thérésia de l’Enfant Jésus Nguyên Thi Luu est retournée à Dieu

La veille de son 86ème anniversaire, dans la 65ème année de sa Profession.

Elle était âgée de 18 ans à son arrivée en France, et avait déjà vécu des bouleversements dus à la situation politique de son pays. Elle gardait le souvenir d’une fuite de nuit, durant laquelle, enfant, on ne lui avait pas laissé le temps d’emporter son pyjama neuf. Son frère aîné fut tué à la guerre, et elle porta toujours le souci de sa famille qui connut une grande précarité et la faim pendant bien des années.

Notre sœur Marie-Thérésia est venue de son lointain Viet Nam rejoindre notre Congrégation en 1955, voulant répondre à l’appel du Seigneur malgré une vue basse.

Au début de sa vie monastique, Sœur Marie-Thérésia se montra courageuse, travailleuse et joyeuse, bien qu’elle eût souvent à gérer des charges de travail trop lourdes pour elle. Elle avait du mal à communiquer sans que l’on sache si cela était dû à la difficulté de la langue française, ou à sa différence culturelle, et a vraisemblablement longtemps porté un sentiment d’isolement. Elle s’est sentie plus à l’aise dans les petites communautés.

C’est dans notre prieuré des Pays Bas qu’elle s’épanouit le plus, au point qu’elle choisit de demander la nationalité de ce pays. Elle y resta trente-trois ans, y appris notamment à jouer de l’orgue.  Elle était très douée manuellement, et a effectué de nombreux travaux d’artisanat et aussi du secrétariat. Une de ses grandes joies était que la communauté vietnamienne de Brunssum se réunissait régulièrement au prieuré, à l’occasion du nouvel an chinois, par exemple.

À la fermeture de cette communauté, elle revint en France, et partagea ses talents à Nans, St James et enfin à Brou, où elle retrouva avec plaisir des Sœurs avec lesquelles elle avait vécu à Brunssum.  Lors des travaux de notre ascenseur en 2021, elle avait demandé à rester à Brou, mais des difficultés d’orientations, doublées d’une grande fatigue, se firent envahissantes. La communauté de Faremoutiers put rapidement l’accueillir pour un séjour temporaire, mais lorsqu’elle revint à Brou, ses repères s’étaient encore plus effacés et elle demanda à retourner à Faremoutiers. Elle s’alita pendant les antiennes Ô, montrant une grande paix, affrontant courageusement la situation et vivant par toute son attitude sa devise : ‘le Seigneur est ma force et ma gloire’. Sœur Marie-Thérésia de l’Enfant Jésus n’a pas attendu la fin de l’Octave de Noël pour s’en aller vers le Seigneur.

La Messe d’A Dieu sera célébrée le jeudi 5 janvier 2023

  • à 11 heures 15 à Faremoutiers
  • à 14 heures 30 à Brou sur Chantereine

Elle sera ensuite inhumée dans le caveau de la communauté à Brou.
La communauté des Sœurs de Faremoutiers et son équipe et la communauté des Sœurs de Jésus Crucifié de Brou sur Chantereine la confient à votre prière.

Dans le lien ci-dessous, vous trouverez le faire-part de l’abbaye de Faremoutiers
https://www.benedictines-ste-bathilde.fr/wp-content/uploads/2023/01/Deces-sr-Marie-Theresia-NGuyen-3.pdf

Les autres actualités de la congrégation

Article de test pour Chà Rang

Profession de Soeur Marie-Laure

Concert Vielle et Orgue