Participer
Accueil > Billet du jour > La Paix ?

La Paix ?

de la Passion et de la Résurrection du Christ, la paix soit avec vous !


Une catéchèse baptismale des premiers siècles insiste :
« Personne donc ne doit penser que le baptême consiste simplement dans le pardon des péchés et la grâce de la filiation adoptive ;(…) nous savons très précisément que notre baptême, s’il est purification des péchés et nous attire le don de l’Esprit Saint, est aussi l’empreinte et l’image de la passion du Christ.
C’est pourquoi saint Paul proclamait : Ne le savez-vous pas ? Nous tous, qui avons été baptisés en Jésus Christ, c’est dans sa mort que nous avons été baptisés. Nous avons donc été mis au tombeau avec lui par le baptême.


Beau préambule à la parole du jour :  » La Paix soit avec vous ! »

Jésus vient à la rencontre de ses disciples au retour d’Emmaüs. Trois l’ont déjà reconnu, les deux disciples, Simon Pierre. Pour lui, on ne sait ni où ni comment, il ne faut pas oublier les femmes et Jean que Luc semble laisser dans l’ombre.

« Je suis ! moi ! » leur dit Jésus. Le Nom qui le révèle… et voilà les disciples déroutés, effrayés ose dire Luc. Alors en bon pédagogue, Jésus leur montre ses mains et ses pieds, il mange même du poisson grillé !

Belle humanité qui se déploie à leurs yeux, qui passent par la parole et même par le poisson mangé !
Leurs cœurs, lents à croire, sont comme pénétrés de cette paix qui fait son œuvre.
Leurs cœurs fermés à la Présence du Vivant sont brisés en douceur par cette paix qui circule.
Leurs cœurs aveuglés par la déception sont soudain baignés de cette paix lumineuse.

« Je suis ! » Il est Paix. L’humanité de Jésus ressuscité rejoint leur humanité blessée. La paix devient révélation dans les signes des mains et des pieds transpercés et du poisson grillé !

A nos filets de pêche en ces jours de joie pascale pour offrir le poisson grillé de la paix, à nos proches, aux lointains, à notre humanité déconcertée, violentée, persécutée, n’ayons pas peur, allons à la pêche et jetons les filets de la paix !


Ne partons pas en combattants de la Paix,
mais en ambassadeurs :
le cœur chargé de sa Paix,
et nos mains de poisson grillé !