Participer
Accueil > Mananjary > Après Batsirai, Emnati frappe Mananjary : le toit du monastère envolé

Mananjary

Après Batsirai, Emnati frappe Mananjary : le toit du monastère envolé

Quinze jours après Batsirai, mardi 22 février au soir, Emnati frappe Madagascar, pas loin de Mananjary. Le toit du monastère, abimé par le premier cyclone s’est envolé…

Un message du Père Adam, svd, économe du diocèse de Mananjary, mercredi 23 février :
Après le cyclone j’étais ce matin chez les sœurs pour la messe, mais la chapelle était pleine d’eau, alors on n’a pas pu célébrer l’Eucharistie. 
J’ai parlé un peu avec trois sœurs, c’est vrai qu’on est tellement fatigués de réparer les choses qui étaient déjà réparées il y a une semaine avant, mais, quoi faire? Si le Seigneur nous reste sur la terre, c’est qu’il a un plan, à nous de le découvrir !
Merci pour votre soutien. Demain
(jeudi 24) je pars à Tana pour une réunion avec Mgr le Nonce, pour demander de l’aide. On verra…

Nouvelles de Mère Marie-Berthe : des militaires de l’Armée française sont arrivés à Mananjary pour aider. Certains sont venus au monastère et ont dégagé les parties détruites par le cyclone. Cela a redonné du courage aux soeurs !

Plus de nouvelles dès que nous en aurons.
Prions pour nos soeurs et le peuple malgache.


Vous pouvez aider notre monastère de Mananjary par la Fondation des monastères  
Cochez « je préfère consacrer mon don à une communauté monastique »
et rechercher « Vanves Mananjary » puis choisir « Monastère Stella Maris… Mananjary »
Nous vous en remercions

Samedi 5 février 2022, Mananjary était frappé de plein fouet par le cyclone Batsirai. Nos sœurs d’Ambositra ont pu très vite joindre au téléphone nos sœurs de Mananjary.
Beaucoup de dégâts dans la ville et la question de l’eau potable est cruciale pour toute la région, ainsi que le danger des pillages…

Lien vers TV5 Monde : Mananjary et Fianarantsoa


Nouvelles reçues du Père Adam, svd, économe du diocèse qui est allé visiter nos soeurs.
Nous sommes dans une situation assez difficile, c’est pourquoi je vous réponds en retard. Hier j’ai fait le tour en ville, c’est vrai, c’est très difficile, mais pas terrible, le Seigneur nous aidera !
Il y a déjà pas mal des gens qui aident, on peut presque passer dans toute la ville.
Les Malagasy ont une grande capacité pour vite restaurer la vie !
La situation des églises, écoles catholiques et maisons religieuses est assez difficile, mais petit a petit on va s’en sortir.
Ce matin
(10 février) j’étais chez les bénédictines, elles sont fatiguées de tout le travail qu’elles ont fait, mais on a célébré ensemble la fête de sainte Scholastique pour se renforcer dans le Seigneur!

 
Nouvelles reçues de Mère Marie-Paul d’Ambositra :
« de la part de Mère Marie Berthe (Mananjary):
 La maison ancienne au-dessus de la chapelle : les vitres  sont cassées, le toit au-dessus de parloir à partir de la croix jusqu’au magasin est parti.
Les cellules des Sœurs sont inondées d’eau, donc elles ont chassé l’eau jusqu’au rez de chaussée toute la matinée.
La petite maison en bas pour cuire le petit pain à vendre : le toit est parti
La maison du coté de Mère Marie Berthe deux tôles sont parties, la maison au-dessus de l’infirmerie une tôle est partie.
Béthanie
(pour l’accueil des groupes) :
L’ancienne maison : tout le toit est parti et toutes les fenêtres sont abimées.
La maison près  de la rivière : un grand arbre est tombé au-dessus et la petite maison à côté est abimée aussi de même la maison de gardien près de la ferme et celles des loyers plus à l’est.
Ferme : l’étable du taureau n’a plus de toit.
Jardin : Toutes les plantations sont à recommencer à zéro dit Sr Marie Victoire.
Les oranges prêtes à vendre dans 15 jours sont tombées par terre, de même aussi les fruits à pain.
Les arbres tout autour du Monastère sont tombés.
Aujourd’hui, l’eau autour du Monastère a déjà diminuée
(inondation qui avait transformé le monastère en île)
La route est encore coupée et il n’y a pas de voyage de taxi-brousse pour descendre des légumes et du riz du Haut Plateau
(pour alimenter Mananjary).
Toutes les communications sont encore coupées : Electricité, Téléphone ….
(Dans la ville, un lieu est organisé pour recharger au minimum les téléphones portables)
La Communauté demande la prière. »

Recevons le témoignage du Père Pedro

Vous pouvez aider notre monastère de Mananjary par la Fondation des monastères  
Cochez « je préfère consacrer mon don à une communauté monastique »
et rechercher « Vanves Mananjary » puis choisir « Monastère Stella Maris… Mananjary »
Nous vous en remercions

Les autres actualités de la congrégation

Lectio Divina

Croquettes – Béchamel

Onzième pierre: L’HUMILITÉ