Participer

Voeux perpétuels de soeur Laurence

Deux choses me restent, parmi d’autres, de ce grand jour pour moi et pour la communauté : d’une part, l’accueil dans la communauté, d’autre part la joie de tous.

Plusieurs gestes jalonnent la célébration de l’engagement pour toujours : la lecture de la charte et sa signature, le chant du Suscipe, la consécration, la remise des insignes de la profession (anneau, livre de prière, coule). A plusieurs reprises, la communauté signifie qu’elle m’accueille : chaque sœur Professe perpétuelle s’incline devant ma charte quand je la lui présente ; toutes les sœurs se rassemblent autour de moi qui suis prosternée au sol, et pendant que le Père évêque prie sur moi, toutes les sœurs avec lui étendent la main ; et enfin, chacune m’accueille par l’accolade (même en temps de pandémie !), avec éventuellement un petit mot personnel murmuré au creux de l’oreille ! Cela a été très fort pour moi que cette entrée définitive dans la communauté et par là dans la congrégation.

Une autre dimension de cette journée qui me reste, c’est la joie partagée par notre évêque qui nous a tous accueillis en cette célébration, joie partagée par tous les amis, les sœurs de la congrégation, en particulier Mère Marie-Madeleine notre Présidente, les autres religieux-ses de notre diocèse, les représentantes de ma famille. Covid oblige, la famille au loin n’a pu venir, et la famille en France était présente. C’est donc ma cousine Sœur Marie-Denise, des sœurs…. qui m’a transmise la bénédiction de ma maman, en malgache, qu’elle a ensuite traduit. Des amis malgaches de Reims s’étaient joints à la célébration, et nous ont entraînés dans la danse après l’eucharistie. Depuis la veille, alors que j’étais encore en retraite, les amis s’activaient pour aider les sœurs à préparer les lieux, chapelle et lieu du pique-nique. La joie était sur tous les visages, et c’était pour moi très impressionnant que cette communion fraternelle. Tous étaient attentifs pendant la célébration, y compris les quelques enfants du caté qui avaient pu se libérer pour venir, et les grands aussi ! RCF et Leslie ont pu retransmettre la célébration sur la chaîne Youtube, si bien que ma famille a pu la regarder depuis Madagascar, dès l’après-midi. Merci aux techniciens qui nous ont accompagnés. 

S. Laurence

Devenir professe perpétuelle, c’est en premier lieu participer aux chapitres conventuels où sont prises toutes les décisions importantes concernant la communauté, c’est aussi devenir pleinement investie dans la vie de la communauté, après toutes ces années de formation. Certes, la formation permanente se poursuit, mais chacune assume sa part de la vie de la communauté, en particulier dans le travail. S. Laurence, tout en poursuivant la prise en charge de la lessive de la communauté et de l’hôtellerie a intégré l’équipe de l’hôtellerie pour seconder sœur Marthe, et elle est un membre actif de la chantrerie… sans compter les services ordinaires pour la liturgie et les repas !

 

Flash info

Haltes spirituelles... rendez-vous en octobre! 

Notre Liturgie est ouverte à tous. Vous pouvez venir participer aux Offices et à l’Eucharistie. Vous pouvez aussi venir prier seul dans la journée.

Newsletter de Saint Thierry
Occasionnelle ou événementielle

Je m'abonne

Newsletter de Saint Thierry
Occasionnelle ou événementielle

Je m'abonne

Venir nous voir

Monastère des Bénédictines
2 place de l'Abbaye
51220 St-Thierry

Tél 03 26 03 10 72