Participer
Accueil > année jubilaire > Neuvième pierre: LE ZELE

année jubilaire

Neuvième pierre: LE ZELE

Neuvième pierre de fondation (texte à télécharger en pdf)

Le chapitre 72 de la Règle pour ce mois de juillet

Neuvième pierre de fondation, toute proche de la pierre angulaire qu’est le Christ, ce bon zèle, le zèle ardent, première porte de la double porte de sortie de Règle, porte d’ouverture à la vie en réponse à la sortie du Fils envoyé par le Père.

Reprenons ce chapitre avant d’entendre les paroles de Mère Bénédicte et profitons de ce mois d’été pour passer sur le marbre !

Chapitre 72

Comme il y a un zèle mauvais et amer, qui sépare de Dieu et conduit à l’enfer : de même il y a un bon zèle qui sépare des vices, et conduit à Dieu et à la vie éternelle. Les moines s’exerceront donc à ce zèle avec un très fervent amour :
Ils se préviendront d’honneur les uns les autres (lettre de saint Paul Apôtre aux Romains)  ; se supporteront avec une extrême patience dans leurs infirmités, tant physiques que morales, et s’obéiront à l’envi.
Nul ne recherchera ce qu’il juge lui être utile, mais plutôt ce qui l’est aux autres.
Ils s’accorderont une chaste charité fraternelle ; craindront Dieu avec amour, et aimeront leur Abbé d’une charité humble et sincère.
Ils ne préféreront absolument rien au Christ, lequel daigne nous conduire tous ensemble à la vie éternelle !

Le zèle

Le zèle à l’égard du prochain est absolument nécessaire à notre perfection…

C’est une question de charité, envers le prochain, envers les malades, envers tous, puisque pour nous tout homme est l’image du Christ. C’est une nécessité pour notre perfection parce que nous arriverions vite à de l’égoïsme ; la vie de notre Seigneur a été éminemment apostolique. Nous ne sommes pas entrées en religion uniquement pour notre perfection, mais il y a entre tous les humains un lien de solidarité : nous avons quitté le monde, nous avons fait des sacrifices, pour notre salut, mais aussi pour celui du prochain. Dieu veut le salut de toutes les âmes ; notre Seigneur le veut ardemment, et nous, puisque nous avons ce bonheur particulier d’être vouées au service de Dieu, nous devons nous occuper du salut du prochain. Nous pouvons prier, souffrir pour les autres âmes…


Réflexion :

Comment se manifeste pour nous aujourd’hui, ce zèle apostolique ?
Où mettre du zèle dans notre vie ?
Quels rapprochements avec le chapitre 72 de la Règle ?

Les autres actualités de la congrégation

Lectio Divina

Croquettes – Béchamel

Onzième pierre: L’HUMILITÉ