Participer
Accueil > année jubilaire > Onzième pierre: L’HUMILITÉ

année jubilaire

Onzième pierre: L’HUMILITÉ

Onzième pierre de fondation, à télécharger en pdf

Nous savons alors qu’il faut tenir, et que nous pouvons tenir. Cette contemplation de la justice de Dieu doit nous pousser à la confiance et nous pouvons alors penser à la miséricorde de Dieu.

Cette confiance inspirée par la vie de Notre Seigneur nous donne le courage de tenir bon ; et ce sentiment de la miséricorde de Dieu nous porte davantage vers l’humilité, en nous montrant que nous devons et pouvons tout attendre de Dieu.

Rien ne prépare mieux que l’humilité à la véritable union avec Dieu. L’orgueil cherche toujours à se mettre entre nous et Dieu ; Il ne peut pénétrer tout à fait en nous quand il y a de l’orgueil ; il faut nous attendre à ce que cet orgueil reparaisse sans cesse en nous ; mais tant que nous luttons contre lui par l’humilité, cet orgueil ne reste pas obstacle véritable et durable.

Mettez bien cette crainte de Dieu en vos cœurs. N’hésitez pas à penser souvent mais toujours dans la confiance, à la justice de Dieu. Si nous méditions cette justice sans confiance, nous risquerions d’être remplies et immobilisées par cette terreur, et de voir l’amour remplacé par la frayeur. Nous ne devons pas avoir peur de Dieu, mais regarder sa justice et combien alors sa miséricorde est infinie. Nous nous sentirons infiniment petites mais petites dans la crainte de Dieu. Bien distinguer ce sentiment de peur qu’il faut éviter ; il faut nous mettre en face de la justice divine, mais dans un sentiment immense de confiance, comme toutes petites enfants en face de leur Père, qui attendent tout de Lui, et ne voudraient l’offenser pour rien au monde, et cette crainte d’offenser deviendra l’amour. Surtout, jamais de manque de confiance.

La communion est une force, nous ne pouvons vivre sans nourriture. Nous ne serons jamais dignes mais en nous faisant toutes petites nous allons vers Lui, nous ne pouvons vivre sans Lui, si nous allons à Lui avec cette… (phrase inachevée)

L’espérance est la confiance ferme que nous avons que Dieu nous fera arriver à l’éternité et nous donnera les moyens pour y parvenir, à condition que nous le demandions par cet acte de foi et d’humilité qu’est la prière. Il est absolument nécessaire de prier pour avoir cette grâce, mais aussi prier avec humilité ; une prière sans humilité n’est pas vraie ; ce n’est pas seulement l’humilité extérieure mais beaucoup plus l’humilité de cœur et d’esprit. Cette dernière demande une confiance en Dieu et une abnégation totale de notre part. Il faut que le Christ vive en nous, que nous soyons remplacées par l’Esprit de Dieu, que nous soyons transformées dans le Christ. Cette humilité n’a rien à voir avec le raisonnement, souvent même avec l’intelligence, qui s’oppose parfois à cette humilité.

Cette humilité de cœur et d’esprit nous fait chercher la lumière pour avancer notre vie intérieure près de Dieu ; nous ne cherchons pas cette lumière par nos propres moyens, nous savons bien alors que ce n’est pas par nous-mêmes que nous avancerons mais par les moyens que Dieu a mis à notre disposition ; nous venons chercher la lumière près des supérieures que Dieu nous a données…

L’espérance s’obtient par la prière, et celle-ci est un moyen de vaincre la défiance ; pour vaincre celle-ci, il faut lutter contre la tentation, avec humilité. Les orgueilleux se moquent de l’espérance, ils veulent des certitudes. L’espérance est humble. Dieu veut cette dépendance. L’humble qu’est l’espérance, ce qui est l’opposé de l’orgueil. (nécessité de l’ouverture envers les supérieures pour cette humilité profonde.) Cette défiance qui est de l’orgueil ferme l’âme ; et quand une âme se ferme, elle ne peut être dans l’humilité, elle ne supporte pas cette dépendance dans l’humilité. Le désespoir est le seul péché que Dieu ne pardonne pas, c’est de l’orgueil, mais au contraire, l’espérance ouvre à toute âme le chemin de la réconciliation avec le créateur. Fixons l’ancre de l’espérance dans le rocher et rien ne pourra nous ébranler ; mais comment fixer avec de l’orgueil quelque chose qui est tout humilité « ne jamais désespérer de la miséricorde de Dieu. » mais nous ne le pourrons qu’en étant foncièrement humbles. (y repenser dans l’oraison) espérance et humilité de cœur et d’esprit, humilité vraie et profonde, non humilité d’aspect. C’est le point de départ de notre vie, essayant de nous quitter nous-mêmes…

Réflexion :

Des pistes à explorer : Humilité et confiance en la justice de Dieu…
Humilité de cœur et d’esprit et non d’aspect
Humilité et miséricorde,
Crainte de Dieu qui se transforme en amour
L’espérance et la confiance ferme que Dieu nous fera arriver à l’éternité : ce lien entre éternité et humilité… qu’attendons-nous de Dieu ? Sur quel horizon s’ouvre notre vie ?

Pr15.33 La crainte du Seigneur est école de sagesse : avant les honneurs, l’humilité !
humilité dans la Bible

‘humilité’ dans les billets du jour
Bon sens et humilité !
Autorité, humilité !
joug-repos de la douceur et de l’humilité
douceur et humilité
appel à l’humilité
l’humilité et la douceur
Catherine de Sienne, la douceur, l’humilité et l’attachement de son amour au Christ…

Les autres actualités de la congrégation

Lectio Divina

Croquettes – Béchamel

Onzième pierre: L’HUMILITÉ